Bienvenue visiteur, pour poster sur ce forum vous devez vous enregistrer.
Présentations Flux RSS MembresRecherche
Pages : 1 2
Invocation et coût des sorts
Invocation et coût des sorts posté le [26/07/2017] à 01:51

Bonsoir, j'écris suite à un doute sur l'interprétation du Coût des Sorts (et des Tourments). J'avais compris que lors de l'invocation d'un Trihn, un magicien devait investir sa propre force vitale dans son invocation et perdait un point de Trihn (PV de corps, d'âme ou d'esprit) dont la nature dépend de la nature du Trihn (source d'énergie magique) invoqué, d'où le fait que l'on parle du Coût d'un sort.


Mais mes joueurs m'ont fait la remarque qu'il n'était mentionné nullepart qu'un point de Trihn (PV) devait être sacrifié pour invoquer un Trihn (à investir pour lancer des sorts), et qu'en conclusion, le coût du sort réside uniquement dans le temps utilisé pour invoquer un Trihn et non un PV.


Après réflexion, je pense qu'ils ont surement raison, mais pour le coup, je cherchais un avis extérieur.

( J'espère avoir été compréhensible dans mon explication 😮 )


Merci d'avance. :)


Invocation et coût des sorts posté le [26/07/2017] à 09:13

Salut à toi, et bienvenue sur le forum !

Tes joueurs ont raison, pour une fois !)

Les seuls pouvoirs qui coûtent des points de Trihns sont les Transes des Rituels, et encore on peut éviter cette perte en prenant un Tour de plus à le lancer.

Voilou !


Invocation et coût des sorts posté le [26/07/2017] à 12:42

Merci pour ta réponse, les sorts vont pleuvoir dorénavant. q:


Invocation et coût des sorts posté le [01/09/2017] à 19:04

Extrait du sujet Attaques d'âme et d'esprit

Citation de igor Le [01/09/2017] à 11:20

[…]toucher l'âme ou l'Esprit des gens nécessite des pouvoirs spécifiques. Et c'est pour cela que les Artistes, les Négociants et les Magiciens (surtout les magiciens mais leur Magie est volontairement plus contraignante) sortent du lot car il leur est possible d'agir sur ces pans spécifiques de la personnalité…


Citation de Vicen Le [01/09/2017] à 17:08

La contrainte étant qu'un magicien doit nécessairement puiser dans ses trihns pour lancer ses attaques, mais la maîtrise de ce seul domaine permet d'attaquer l'esprit, l'âme et le corps, et même de les soigner.


Citation de krikroune Le [01/09/2017] à 18:09

Un magicien ne puise pas dans ses trihns pour ses attaques…il invoque des trihns en provenance de leur plan d'origine pour alimenter ses sorts, ses propres trihns n'en sont pas affectés


Dans ce cas, si il suffit d'invoquer un trihn d'une réserve illimité qu'est son plan d'origine, où est la contrainte ?


A vous lire sur ce topic ci, le coût exprimé en trihn, ne serais en réalité qu'une mesure de temps d'invocations.


Du coup, combien de temps de concentration faut il pour invoquer un trihn ?

Cela dépend à chaque fois d'un test d'invocations, je présume.


Et si j'ai bien compris on ne peut préparer à l'avance qu'un seul trihn qui transite autour de soit (au delà il faut les transférer à un focalisateur) ?


Invocation et coût des sorts posté le [01/09/2017] à 19:59

Hello tout le monde !


Si je ne raconte pas de bêtise(s)…

Un magicien invoque un Trihn (au choix) avec sa spé invocation (c'est fou ça !) ce qui lui prend 1 tour (ou 2 s'il décide d'en invoquer un plus puissant – dans la limite de son score de MAGIE). Ce Trihn est mis en transit autour de lui et il ne peut y en avoir qu'un seul, donc il ne peut lancer qu'un seul sort (du même trihn que celui en transit, évidemment) puisque cette action consume le Trihn.


S'il veut lancer plusieurs sorts d'affiler il doit placer son Trihn en transit dans un Focaliseur (action : MAGIE + Transfert, ce qui est une épreuve qui prend X tours…). Il peut répéter cette opération (invocation puis transfert) autant de fois qu'il le souhaite à condition d'avoir un ou plusieurs Focaliseurs (chacun d'eux, selon sa classe, peut contenir de 1 à 3 Trihns) et de ne pas dépasser [Âme max]/3 (arrondi au sup) Trihn en transit + Focalisés.

Une fois ton Magicien bien entouré il peut jouer les mitraillettes à sorts… Sauf que les Trihns avec lesquels il se balade sont d'un type bien défini (Corps, Âme ou Esprit) et d'une puissance bien définie aussi (= score d'invocation).


A noter aussi qu’à chaque échec en invocation ou transfert c’est 1 point de Trihn en moins…

Et si tu n’as plus de place il te faudra soit lancer un sort soit enchanter un objet pour consumer le Trihn. Chose qui peut arriver si tu n’as pas le bon Trihn en réserve par exemple…


Exemple : Bâl est un Delhion magicien qui a 1 Trihn d'Âme en transit autour de lui et un Focaliseur contenant 1 Trihn de Corps et 1 d'Âme. Après une rude journée il arrive dans une auberge et se fait enquiquiner par un Woon complètement bourré… Il essaie de l'ignorer mais rien n'y fait, si bien qu'à force de gesticuler le Woon commence à devenir dangereux pour son entourage… Le magicien utilise Bouclier magique avec son Trihn Corps pour protéger les clients qui n'ont rien demandé… mais ça ne résout pas le problème du Woon qui se rapproche dangereusement du magicien et du reste de la faune locale. Il utilise alors une attaque trihnique (Âme) sur ce-dernier genre : "dégage et déprime dans ton coin". Admettons que c'est réussi au point que le Woon se retrouve tout prostré contre le seul poteau qui maintient le toit de l’auberge. Du coup il s’effondre et la magie ne peut rien pour aider Bâl à sauver les potentiels innocents (y compris lui) pris dans l’effondrement car il n’a plus de Trihn de Corps en réserve et n’a pas le temps d'en invoquer un autre.

Il n'aurait pas pu de toute façon lancer un nouveau sort de bouclier car la fréquence est d' 1 / situation… Mais bon… l'idée de base est là…


Invocation et coût des sorts posté le [01/09/2017] à 20:07

en fait invoquer un trihn prend un ou plusieurs tours:

– tu fais un Test de MAGIE + Invocation: en cas de réussite tu invoques un trihn (du type souhaité) de puissance égale à ton score

– en cas d'échec, aucun trihn n'est invoqué et en plus le magicien perd un point dans son trihn correspondant


le magicien a aussi la possibilité de mettre en réserve au cours de l'invocation afin de tenter d'invoquer un trihn plus puissant en cumulant son score à celui du ou des jets suivants, en sachant qu'il ne peut utiliser un trihn dont la puissance est supérieure à son domaine de MAGIE.


le Trihn invoqué se retrouve alors "en transit" et lévite autour du magicien tant qu'il n'a pas été utilisé ou révoqué. Un Magicien peut avoir ÂME/3 Trihns en transit ou stockés dans des focaliseurs.


Pour stocker un Trihn dans un Focaliseur, le Magicien doit réaliser une Epreuve de MAGIE + Transfert de difficulté égale à la puissance du Trihn.


Invocation et coût des sorts posté le [01/09/2017] à 20:08

Kysmeth a été plus rapide que moi 😉


A noter que la perte de point de Trihn en cas d'échec d'invocation ou de transfert n'est pas spécifique à ces spécialisations, il s'agit de la même pénalité que pour tous les échecs (on parle d'échec quand le score est inférieur ou égal à 0).


La seule "exception" en terme de magie est la conjuration au cours de laquelle le magicien tente de renvoyer un trihn dans son plan d'origine et pour laquelle le Magicien perd un point de trihn concerné par tour durant lequel il n'est pas parvenu à renvoyer le trihn.


Invocation et coût des sorts posté le [01/09/2017] à 20:47

😀 Hé hé ! j'ai triché je commençais à répondre à la question sur le topic d'avant et je me suis aperçu qu'il s'était transféré sur celui-ci (vive les copier-coller !)


C'est vrai qu'il y a la conjuration, mais à part "bannir" le Trihn d'un adversaire, c'est un peu trop risqué la conjuration pour juste se débarrasser d'un Trihn "à soi", autant lancer un sort avec.


Foudre aurait dû y penser ! (exemple de la p. 224).


D'ailleurs pendant qu'on est dans la magie :

un perso qui utilise un objet enchanté contenant un sort, doit-il invoquer un Trihn pour le lancer ? J'imagine que oui car l'artefact ne fait "que" lui permettre d'utiliser ce pouvoir…


Il est également indiqué que la puissance du Trihn consommé lors de l'investiture de l'objet détermine le nombre d'utilisation. Ceci ne modifie en rien la fréquence du pouvoir je suppose, donc impossible de lancer à répétition un sort ayant une fréquence de 1/situation ou jour ?

Et dans la même veine si un perso a deux artefacts contenants le-dit sort il n'en reste pas moins limité à une seule utilisation / situation ou jour ?


Dans le cas contraire un enchanteur devient une usine d'armement à lui tout seul !

D'autant plus que c'est une spécialité très altruiste 😆 !


Invocation et coût des sorts posté le [01/09/2017] à 21:18

Merci beaucoup à tout les deux pour vos éclaircissements.

Je ne vois plus du même œil les spécialisations du domaine de magie désormais (je m'initie à la création de perso et je n'avais pas, jusqu'à récemment, une vision de la magie concordante avec l'univers spécifique de Shaan), encore une fois merci.


Invocation et coût des sorts posté le [02/09/2017] à 00:58

Citation de krikroune Le [01/09/2017] à 20:08

A noter que la perte de point de Trihn en cas d'échec d'invocation ou de transfert n'est pas spécifique à ces spécialisations, il s'agit de la même pénalité que pour tous les échecs (on parle d'échec quand le score est inférieur ou égal à 0).


Sisi, la perte de Trihn s'ajoute à la perte classique liée à un échec dû à un 0 sur le dé d'Action. Donc potentiellement, c'est une perte de 2 points de Trihns : le 0 du dé + l'échec de l'invocation


un perso qui utilise un objet enchanté contenant un sort, doit-il invoquer un Trihn pour le lancer ? J'imagine que oui car l'artefact ne fait "que" lui permettre d'utiliser ce pouvoir…


Nope, pas besoin d'invoquer un Trihn pour utiliser un objet enchanté, le Trihn à consumer est déjà dans l'Artefact. Par contre, pour enchanter l'objet, il faut bien avoir invoquer un Trihn au préalable pour le transférer dans l'objet.


Il est également indiqué que la puissance du Trihn consommé lors de l'investiture de l'objet détermine le nombre d'utilisation. Ceci ne modifie en rien la fréquence du pouvoir je suppose, donc impossible de lancer à répétition un sort ayant une fréquence de 1/situation ou jour ?


Un Artefact permet d'utiliser un Pouvoir comme si on l'avait appris de manière traditionnelle. Donc toutes les caracs du Pouvoir (fréquence, activation, durée, etc.) restent les mêmes. Si le Pouvoir ne s'active qu'une fois par Jour, je ne pourrai pas l'utiliser plusieurs fois par Jour.


Et dans la même veine si un perso a deux artefacts contenants le-dit sort il n'en reste pas moins limité à une seule utilisation / situation ou jour ?


Avoir deux fois le même Pouvoir ne sert à rien, car le Pouvoir a toujours les mêmes propriétés. Si c'est une fois par Jour pour un Pouvoir, ce n'est pas parce que j'ai plusieurs sources de ce Pouvoir que je peux l'utiliser plusieurs fois par Jour, son utilisation reste limitée à 1 fois par Jour.


Dans le cas contraire un enchanteur devient une usine d'armement à lui tout seul ! D'autant plus que c'est une spécialité très altruiste !


Uiui, la magie est déjà assez bourrine comme ça !)


Invocation et coût des sorts posté le [02/09/2017] à 11:48

Merci Julien pour ces éclaircissements !

De par l'effet matriochka une autre question surgit !


Citation de julien Le [02/09/2017] à 00:58

Nope, pas besoin d'invoquer un Trihn pour utiliser un objet enchanté, le Trihn à consumer est déjà dans l'Artefact. Par contre, pour enchanter l'objet, il faut bien avoir invoquer un Trihn au préalable pour le transférer dans l'objet.


Considérons un magicien prévoyant qui se crée un artefact pour chacun de ses pouvoirs, il peut donc utiliser tous ses sorts sans invoquer de Trihn puisqu'il peut puiser dans ses artefacts et garder ses Trihns en transit ou focalisés pour les cas improvisés (comme une péripétie surprise en plein sommeil) ?


Evidemment, la conception d'objets magiques à cet effet devient vite du temps perdu vu le temps qu'il faut pour créer un artefact et encore c'est jouable pour des niveau 1-2 si on est assez bon en Magie ça peut valoir le coup de perdre une journée pour un artefact Attaque Trihnique contenant une dizaine d'utilisation…


Concernant l'invocation en coopération, j'ai lu que la puissance du Trihn pouvait être au maximum égal à (MAGIE du plus compétent) + 1/ invocateur supplémentaire. Le Trihn invoqué est en transit autour du collège d'invocateurs, sans être "lié" à l'un d'eux en particulier ?

Son utilité est donc d'être immédiatement consumé pour un sort, être transféré dans un focaliseur ou servir pour un enchantement ? il peut aussi servir pour un rite de passage pour un conjureur… mais bon on s'éloigne du sujet !

Mais si le cercle de mages se disperse avant, quand est-il du Trihn ? Se met-il en transit autour de l'un d'eux, perdant sans doute de la puissance si ayant une Puissance supérieure à MAGIE du magicien..?


Idem le transfert en coop, c'est pour aider le magicien qui l'effectue, mais j'ai cru comprendre qu'on pouvait transférer un Trihn en transit autour de nous vers une autre personne (pour lui interdire d'invoquer un Trihn par exemple… ou lui permettre de lancer de suite un sort !) ; dans le premier cas il peut y avoir opposition comme décrit dans les règles et dans le second le bénéficiaire peut-il aider au transfert ? ou la coop est simplement possible pour un non-bénéficiaire ?

Mais peut-on voler un Trihn en transit autour d'un autre magicien (ce sera l'épreuve en opposition décrite)? Si oui je suppose que sa puissance est réduite si elle supérieure à son propre niveau de MAGIE

Soyons fous dans la volée des puissances de Trihn : on me donne (je ne fais pas que voler !) un focaliseur contenant un ou plusieurs Trihn plus Puissants que ma MAGIE, puis-je l'utiliser à pleine puissance ou non ?


Voilà pour le moment ! je prépare toute un série de questions / suggestions / récap de réponses piochées à droite à gauche sur les Armes Humaines… vaste programme…


Invocation et coût des sorts posté le [02/09/2017] à 12:29

Citation de Kysmeth Le [02/09/2017] à 11:48

Considérons un magicien prévoyant qui se crée un artefact pour chacun de ses pouvoirs, il peut donc utiliser tous ses sorts sans invoquer de Trihn puisqu'il peut puiser dans ses artefacts et garder ses Trihns en transit ou focalisés pour les cas improvisés (comme une péripétie surprise en plein sommeil) ?


Je me rend compte que j'avais mal interprété ta question précédente. Si j'utilise un Sort de MAGIE enchanté dans un Artefact, c'est comme si j'avais moi-même ce Sort, donc il est soumis aux mêmes conditions, donc il faudra quand même consumer un Trihn invoqué pour l'activer.

En gros, pour résumer, le Trihn inséré dans l'Artefact détermine le nombre d'utilisations du Pouvoir enchanté, et chaque activation du Pouvoir suit les règles normales du Pouvoir : Test sous mon Domaine correspondant, fréquence, coûts, etc. Pour un Pouvoir autre que Magie, pas besoin de Trihn pour l'activer, pour un Sort de Magie, besoin de consumer un Trihn comme d'hab.


Concernant l'invocation en coopération, j'ai lu que la puissance du Trihn pouvait être au maximum égal à (MAGIE du plus compétent) + 1/ invocateur supplémentaire. Le Trihn invoqué est en transit autour du collège d'invocateurs, sans être "lié" à l'un d'eux en particulier ?

Son utilité est donc d'être immédiatement consumé pour un sort, être transféré dans un focaliseur ou servir pour un enchantement ? il peut aussi servir pour un rite de passage pour un conjureur… mais bon on s'éloigne du sujet !

Mais si le cercle de mages se disperse avant, quand est-il du Trihn ? Se met-il en transit autour de l'un d'eux, perdant sans doute de la puissance si ayant une Puissance supérieure à MAGIE du magicien..?


Tout seul, un Magicien est limité dans la Puissance du Trihn invoqué, mais s'il se retrouve avec un Trihn plus puissant parce qu'on l'a aidé ou qu'on le lui a transféré, il peut quand même l'utiliser, c'est juste qu'il n'aurait pas pu l'invoquer tout seul.


Idem le transfert en coop, c'est pour aider le magicien qui l'effectue, mais j'ai cru comprendre qu'on pouvait transférer un Trihn en transit autour de nous vers une autre personne (pour lui interdire d'invoquer un Trihn par exemple… ou lui permettre de lancer de suite un sort !) ; dans le premier cas il peut y avoir opposition comme décrit dans les règles et dans le second le bénéficiaire peut-il aider au transfert ? ou la coop est simplement possible pour un non-bénéficiaire ?


Pas de soucis, le bénéficiaire peut aider au Transfert.


Mais peut-on voler un Trihn en transit autour d'un autre magicien (ce sera l'épreuve en opposition décrite)? Si oui je suppose que sa puissance est réduite si elle supérieure à son propre niveau de MAGIE


On peut voler un Trihn de Puissance supérieur à son niveau de MAGIE, c'est juste plus compliqué à faire, et c'est souvent s'exposer à un Magicien plus puissant que soit du coup.


Soyons fous dans la volée des puissances de Trihn : on me donne (je ne fais pas que voler !) un focaliseur contenant un ou plusieurs Trihn plus Puissants que ma MAGIE, puis-je l'utiliser à pleine puissance ou non ?


Je dirais que le Focaliseur est quand même lié au Magicien qui le possède, donc il faudrait en quelques sortes "transférer" le focaliseur, je pense.


Voilà pour le moment ! je prépare toute un série de questions / suggestions / récap de réponses piochées à droite à gauche sur les Armes Humaines… vaste programme…


Cool !) C'est très bien toutes ses questions, ça permet de clarifier et de confronter certains concepts.


Concernant la Magie, après réflexion, je pense qu'il manque une règle dans l'utilisation d'un Trihn de Puissance supérieure à son niveau de MAGIE. Sinon rien n'empêcherait un Magicien légendaire d'enchanter Deluge Trihnique dans plusieurs artefacts, de les donner à ses potes non Magiciens, de leur transférer des Trihns Puissance 15, et roule ma poule…


Je propose du coup : si la Puissance du Trihn consumé est supérieure au niveau de MAGIE du Magicien, il perd (Puissance – MAGIE) points d'Âme dans l'opération. Ca veut dire qu'on peut lancer des Sorts plus puissants que soit, mais on se grille un peu en le faisant.


Qu'est-ce que vous en pensez ?


Invocation et coût des sorts posté le [02/09/2017] à 18:14

carrément !

Il ne faut pas trop jouer avec des forces qui nous dépasse !


Et en plus ça peut fournir des dilemmes, car voici une nouvelle façon de miner l'âme de quelqu'un en vue de le faire sombrer dans les limbes… 👿 😈 Imaginez un peu : "ouais, avec le pouvoir que je t'offre tu peux les sauver…" et hop une fois le pouvoir utilisé (et les réserves d'Âme entamées) suffit de finir de le mettre à genou pour le saper !


On peut aussi penser à une perte liée au Trihn en question, pas forcément à l'Âme (un puissant Trihn de Corps en se consumant entame le Corps – le Trihn passe la défense (niveau de MAGIE) en quelque sorte…


De la même façon on pourrait penser qu'un Trihn trop puissant en transit autour de quelqu'un pompe ses réserves de (Puissance – MAGIE) points par unité de temps. A voir : 1 situation, 1 jour, à chaque transition, à chaque repos (le perso endormi relâche sa vigilance). L'avantage de la situation ou de la transition c'est qu'il s'agit de découpes "naturelles" dans la trame scénaristique…


Invocation et coût des sorts posté le [02/09/2017] à 18:41

Oui j'aime bien cette règle ça éviterait les dérapages de bourrisnisme


Invocation et coût des sorts posté le [20/09/2017] à 14:06

Bonjour,


J'ai une autre question concernant les Trihns par rapport à un joueur magicien :


Pourquoi s'embêter à attendre un combat et ne pas dès le matin invoquer un Trihn en transit ?


Là j’avoue que cela m'a posé une colle 😛

Il n'est rien précisé mis à part que le Trihn disparaît qd le magicien va faire dodo 😀


Je me demandais si le trihn invoqué qui reste en transfert comme cela toute la journée n'en aurais pas marre et aimerais rentré ds son monde ?

Et donc il pourrait selon un certains nombre d'heure donné 1 pts de trihn en moins sur le trihn invoqué ??


Comment vous gérer cette histoire ?


Invocation et coût des sorts posté le [20/09/2017] à 14:50

Oui oui, un Magicien a tendance à préparer ses Trihns le matin, pour la journée, ou dès qu'il a un moment de libre pour recharger ses focaliseur. Après, une fois ses Trihns utilisés, dans le feu de l'action, il faudra réinvoquer en live.


Après, ça serait pas bête d'imposer une perte de points de Trihn quand on en garde trop longtemps en transit, genre -1 point par Heure, mais ça alourdirait pas mal le jeu, à mon avis.


Invocation et coût des sorts posté le [20/09/2017] à 17:59

Où est-ce marqué, le fait qu'un Trihn disparait lors du coucher du Mago' ? je le retrouve pas et du coup, on se posait la question avec le magicien à ma table!


Invocation et coût des sorts posté le [20/09/2017] à 19:53

Citation de Epinards Le [20/09/2017] à 17:59

Où est-ce marqué, le fait qu'un Trihn disparait lors du coucher du Mago' ? je le retrouve pas et du coup, on se posait la question avec le magicien à ma table!


Salut,


c'est p 128 l'avant dernière phrase sur la généralité des sorts de magie (en rouge).

"Ces Trihns [en transit ou focalisés] retourneront dans le Trihneï au prochain sommeil du magicien s'ils ne sont pas utilisés".


Nonobstant, cela ne fait pas partie des options précisées p 223 dans le paragraphe Un sort consume un Trihn (…) "Les Trihns restent en transit autour du Magicien ou dans ses Focaliseurs tant qu'ils ne sont pas consumés, transférés ou conjurés.


Je dirais après ça dépend du MJ… Surtout en cas d'attaque surprise pendant le sommeil du Magicien, il n'a aucun moyen de défense magique au réveil (puisque même les Trihns enfermés dans ses Focaliseurs en profitent pour prendre la poudre d'escampette).


Personnellement, je pense pour mes parties laisser les Trihns dans les Focaliseurs (ils sont piégés en quelque sorte) mais pas celui en transit (le Magicien rêve et le Trihn retourne dans le Trihneï. Ainsi, la poire est coupée en deux et le Focaliseur se révèle encore plus important…

On pourrait même imaginer un Magicien qui transfert son Trihn à un perso montant la garde pour le récupérer au réveil… bon ce n'est pas un gain de temps mais cela permet de ne pas perdre un Trihn puissant par exemple…


Invocation et coût des sorts posté le [20/09/2017] à 20:25

Je me demande si ce n'est pas un ersatz de règle qui existait avant, qu'on a viré parce que ça n'apportait pas grand chose, et dont un bout s'est caché dans le chapitre des Pouvoirs !)


Invocation et coût des sorts posté le [20/09/2017] à 20:44

Effectivement… d'autant qu'en y réfléchissant, le sommeil (ou l'inconscience) reste le meilleur moment pour piquer un Trihn à un magicien, puisqu'il ne pourra pas empêcher le transfert !!!


Pages : 1 2