Bienvenue visiteur, pour poster sur ce forum vous devez vous enregistrer.
Présentations Flux RSS MembresRecherche
Pages : 1 2 3 4
Attaques d'Âme et d'Esprit
Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [02/02/2015] à 15:35

il y a aussi pour l'Esprit, la possibilité d'un état de confusion, l'adversaire se retrouve hébété, perdu, ne sachant plus trop ce qu'il fout là…


Pour l'Âme, je pense que l'état prostré en position foetale qu'a décrit Igor passe plutôt bien, ou alors l'adversaire qui perd tout goût au combat d'un seul coup


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [02/02/2015] à 15:40

oki, en fait tout me va à partir du moment où il s'agit de pouvoir.


Merci d'avoir clarifié les choses c'est parfait.


Je ferai un retour de partie plus tard mais mes joueurs semblent bien apprécier le jeu même s'ils ont été assez poissards en sortant des 0 là et quand il ne fallait pas et plus souvent que ne le prévoiraient des statistiques de proba.


Ils ont bien compris que même avec les pouvoirs, s'affaiblir pour réussir leurs actions leur a coûté cher surtout vers la fin de scénario.

Et lorsqu'ils sont pris par le temps et n'en ont guère pour récupérer ou se soigner, ça devient chaud !!!


Lors du rite d'initiation, j'ai le Kelwyn qui a fini à -trihn sur l'âme lors de la rencontre shaanique avec le songe dans la pierre mais je n'ai pas considéré qu'il était mort car j'ai expliqué que le shaaniste peau d'ecorce avait simulé un songe pour leur montrer ce qu'ils seraient ammenés à rencontrer à l'avenir… et puis, le groupe a vaincu le songe malgré la perte du Kelwyn… 😉


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [01/07/2015] à 17:41

Bonjour


je relance un peu ce fil pour échanger plus en détail sur la façon dont vous gérez le pouvoir "humiliation" (social de rang 1)


Pour vous, est-ce que le négociant doit forcement passer par du verbal oubien un jeu de regard et/ou une gestuelle peuvent suffir ?


Dans le cas où il n'y a pas de conflit physique engagé :

Est-ce que la cible se rend nécessairement compte qu'elle est "agressée" ? Si l'attaque d'humiliation est assez subtile "l'agressé" peut croire qu'il se dévalorise lui même sans se sentir manipulé non ?


Enfin l'objetif d'une humiliation n'est pas nécessairement d'amener un adversaire à zero en esprit. On peut imaginer que ça serve aussi à obtenir un ascendant dans une négociation ou un conflit verbal… L'objectif est donc de baisser un peu la défense d'esprit avant d'enchainer sur un test de bluff, commerce, séduction,etc…a condition bien sûr que ça ne débouche pas sur un conflit physique

Avez vous déjà utilis&é ce pouvoir de cette façon ? Comment avez vous fait pour déterminer comment la cible réagissait à l'humiliation ?


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [01/07/2015] à 18:16

Est-ce qu'une cible se rend compte qu'elle subit une humiliation ?

Si besoin, on peut lui accorder un TEST de SOCIAL + vigilance avec pour diff le SCORE du négoçiant.


Le négoçiant peut aussi se rajouter une petite difficulté (de 1 ou 2) s'il veut que son action soit discrète.


Comme on préfère…


Mais je dirai que d'une manière général, il faut laisser au joueur la possibilité de se faire ses film et d'être force de proposition. S'il a besoin que sa cible ne se rende pas compte qu'elle se fait humilier, au joueur de l'expliquer au MJ et de voir comment il s'y prend…


Donc d'une manière générale : si le joueur exprime une idée, ou un besoin et qu'il trouve les arguments pour celà et qu'il expose clairement son point de vue, il n'y a aucune raison (sauf si celà a une importance dans le scénar et dans ce cas, le protagoniste peut être particulièrement vigilant) et bien le MJ peut privilégier le fait d'aller dans le sens de ses joueurs…


Après, chacun fait comme y veut…


Et sinon, oui, l'humilation permet d'abaisser la défense d'Esprit d'une cible pour la rendre plus crédule. On n'a pas nécessairement besoin de réduire en bouilli l'Esprit de tous ceux que l'on rencontre…


Et il y a un truc très important, que l'on a peut être pas assez développé dans le bouquin de base, c'est que la puissance des Artistes et des érudits (je ne parle même pas des magiciens) est connue de tous. Réduire l'Esprit ou l'âme de quelqu'un à 0, c'est une agression, au même titre qu'une agression physique. S'il n'y a pas de raison à celà ou si les circonstances ne s'y prêtent pas, il y a fort à parier que la milice locale (avec des érudits, des artistes ou des magiciens) embarque le contrevenant pour lui faire faire un tour en cellule avant un éventuel proçès…


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [02/07/2015] à 11:00

Si besoin, on peut lui accorder un TEST de SOCIAL + vigilance avec pour diff le SCORE du négoçiant.


Le négoçiant peut aussi se rajouter une petite difficulté (de 1 ou 2) s'il veut que son action soit discrète.


Il me semblait que la Spécialisation Voile permettait en autre de masquer l'utilisation d'un pouvoir.

N'est-il pas possible d'utiliser Voile pour éviter que la cible ne se rende compte de quelque chose ?


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [02/07/2015] à 11:27

Normalement, Voile est surtout utile pour les Pouvoirs de MAGIE, mais en effet, on peut l'élargir aux autres Pouvoirs dans ce style. Perso, je considère que de base, l'utilisation d'un Pouvoir se voit, sauf cas particulier (Camouflage par exemple !). Voile, je l'utilise aussi comme Spécialisation de Discrétion et de Perception sous forme astrale par exemple (Symbiose de SHAAN Corps Astral) ou spectrale (Forme spectrale de MAGIE).


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [02/07/2015] à 11:36

Merci pour vos réponses c'est clair, détaillé et inspirant 🙂

Merci à toute l'équipe pour la qualité sans égale de votre suivi.


Donc ce que je comprend :

Humiliation, de base c'est une bonne grosse attaque directe dans la face…

Mais on peut essayer de se la jouer subtil en utilisant Voile (Avec Magie ou Social? ) et/ou un test en opposition SOCIAL + compétence appropriée (bluff, psychologie, séduction…) Contre SOCIAL + Vigilance.

C'est cool !


Pour info nous avons commencé le cycle d'Odea avec les règles de Renaissance (Sebpepito est le MJ)…


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [02/07/2015] à 13:25

après, pourquoi ne pas justement utiliser le jet de bluff pour tenter de cacher l’agression? perso, j'aurais dit que c'est la spécialité la plus à même de dissimuler une action de social, voire d'esprit en géneral…


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [02/07/2015] à 14:10

Yep, Bluff peut faire le taf aussi.

C'est une des particularités du système de Shaan : n'importe quelle Spécialisation peut être utilisée tant que son utilisation est justifiée par le joueur et acceptée par les autres autour de la table.


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [02/07/2015] à 15:35

Bluff bien sûr mais pourquoi pas :

– Psychologie : utiliser une technique de manipulation mentale pour dissimuler son agression

– Diplomatie : noyer son attaque derrière une rhétorique à plusieurs niveaux avec un couvert de flagornerie

– Séduction : user de ses charmes ou simuler une adorable naïveté pour convaincre que l'humiliation ne peut être qu'involontaire de la part d'une si adorable créature… 😎


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [03/07/2015] à 00:41

Oui, oui, tout ça on peut.

Encore une fois, Shaan privilégie la créativité des joueurs et leur capacités à argumenter leurs idées…


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [31/08/2017] à 23:42

Salutations à tous,


La violence n'est pas une chose anodine, surtout dans un conflit armé. Les soldats éprouvent souvent des traumatismes, même si ils s'en sortent indemnes corporellement.


Si un protagoniste ne s'est pas blindé émotionnellement et psychologiquement, il doutera de lui même du bien fonder de son action. Il suffit alors de quelques éléments déclencheurs extérieurs qui le perturberont suffisamment pour lui passer l'envie d'en découdre (une situation chaotique, la vision de corps mutilées, ses proches tombant au combat…)


Par ailleurs, avoir l'ascendant physiquement sur un être, n'est pas forcément ce qui déterminera la volonté d'agir contre lui.


Certains évoquaient qu'il est peu probable qu'un guerrier résolut cesse d'en découdre… mais sur quoi se base t on pour estimer sa dite "résolution" ? (ce n'est pas une caractéristique physique à priori)


On ne peut pas me faire passer une masse musclaire sans cervelle pour un antagoniste qu'il est impossible de berner. Tout comme il me paraît improbable de considérer un colosse émotif dont l'âme est vulnérable, pour une machine de guerre endurci.


N'êtes vous pas vous même las d'en découdre ?

J'ai l'intuition que si vous lisez ses lignes c'est que vous cherchez une alternative aux conflits. Déposons ensemble les armes…

(…que je vous colle une baffe mémorable, pour vous remettre les idées en place) 😉


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [01/09/2017] à 11:20

Alors Vicen, tu verras que les "bourrins" dans shaan, ne sont pas les Combattants.

Certes, ils peuvent s'avérer très efficaces et ont tout ce qu'il faut à disposition pour en découdre. Mais n'importe qui peut s'en prendre au Corps, là, où toucher l'âme ou l'Esprit des gens nécessite des pouvoirs spécifiques. Et c'est pour cela que les Artistes, les Négociants et les Magiciens (surtout les magiciens mais leur Magie est volontairement plus contraignante) sortent du lot car il leur est possible d'agir sur ces pans spécifiques de la personnalité…


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [01/09/2017] à 16:22

A l'usage, les magiciens peuvent être dévastateurs: ils ciblent le trihn de leur choix!


en tant que MJ, il n'est pas forcément évident de contrebalancer cet aspect, car difficile de justifier que le soldat humain de base ait plus que 3 ou 4 en âme…du coup, un magicien expérimenté peut facilement réduire une petite escouade à néant avec une seule onde trihnique: celui à ma table a 10 en MAGIE, ce qui lui permet de balancer une Onde trihnique sur 10 adversaires avec un jet de 10+ dé actif si il a invoqué un trihn à son maximum…en clair il lui suffit d'un 3 sur le dé pour infliger une blessure mortelle (13> 4×3) en Âme (ou un 6 si les soldats ont 5, ce n'est pas beaucoup plus difficile vu qu'avec 10 en MAGIE, il peut puiser dans les 2 autres trihns )


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [01/09/2017] à 17:08

J'avais dans l'idée de partir sur deux personnages en fonction de mes envies.


Un premier totalement pacifique (viel archéologue ygwan des rivages érudit) bien incapable de se confronté lors d'un conflit quelques soit le trihn ("ni soigneur, ni tank, ni soutien, ni infligeur de dégâts, ni invocateur… écopant plutôt du rôle de VIP qu'il faut protéger"). Avec une valeur faible de combat (2), même si l'idée d'être muni d'un bâton ygwan (+1) histoire de faire des croche-pattes aux adversaires (traduit par un petit apport à la réserve en combat surnuméraire) me plait bien. Ou fracassé un crane par derrière (en utlisant la grosse réserve des autres combattants pour en finir à point nommé). :mrgreen:

Symbolisant bien :


Citation de igor Le [01/09/2017] à 11:20

[…]n'importe qui peut s'en prendre au corps[…]


Et un second personnage spécialisé dans la résolution des conflit belliqueux sur les trois plans. Ce qui est d'autant plus facile qu'on peut de base en mixant race, peuple et caste, choisir trois domaines. Dont : art et social, en accédant ainsi au pouvoir Humiliation et Offense Sarcastique. Le troisième domaine pouvant être le combat pour être capable de se défendre, le temps de dominer l'adversaire, en ayant toujours la possibilité de l'attaquer sur son point faible. (Avec par exemple un bretteur charismatique à la langue aussi dangereuse et acérée que son épée)


Citation de igor Le [01/09/2017] à 11:20

[…] Et c'est pour cela que les Artistes, les Négociants et les Magiciens (surtout les magiciens mais leur Magie est volontairement plus contraignante) sortent du lot car il leur est possible d'agir sur ces pans spécifiques de la personnalité…


La contrainte étant qu'un magicien doit nécessairement puiser dans ses trihns pour lancer ses attaques, mais la maîtrise de ce seul domaine permet d'attaquer l'esprit, l'âme et le corps, et même de les soigner.


Edit :


Citation de krikroune Le [01/09/2017] à 16:22

A l'usage, les magiciens peuvent être dévastateurs:

[…] un magicien expérimenté peut facilement […] balancer une Onde trihnique sur 10 adversaires, avec un jet […] il lui suffit d'un 3 sur le dé pour infliger une blessure mortelle […]


C'est effectivement un poil trop "bourrin" pour moi. Je préfère vaincre mes opposants en toutes subtilité. Même si j'apprécie la versatilité des arts arcaniques, je pense rester sur mon alternative "non-magique".


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [01/09/2017] à 18:09

Citation de Vicen Le [01/09/2017] à 17:08

La contrainte étant qu'un magicien doit nécessairement puiser dans ses trihns pour lancer ses attaques, mais la maîtrise de ce seul domaine permet d'attaquer l'esprit, l'âme et le corps, et même de les soigner.


Un magicien ne puise pas dans ses trihns pour ses attaques…il invoque des trihns en provenance de leur plan d'origine pour alimenter ses sorts, ses propres trihns n'en sont pas affectés


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [01/09/2017] à 18:13

par contre, cette idée de puiser dans ses propres trihns pour alimenter sa magie pourrait donner naissance à un nouveau type de magie 😈



Spoiler :


voire ça pourrait coller à la partie de "de feu et de flamme" dans laquelle un necrotek s'intéresse à la possibilité de siphonner les trihns d'un individu pour alimenter un autre être…

Il pourrait lui venir l'idée saugrenue de créer un dispositif permettant d'alimenter la magie en volant les trihns d'un individu…


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [01/09/2017] à 18:25

Citation de krikroune Le [01/09/2017] à 18:09

Un magicien ne puise pas dans ses trihns pour ses attaques…il invoque des trihns en provenance de leur plan d'origine pour alimenter ses sorts, ses propres trihns n'en sont pas affectés


Alors j'ai pas bien saisi le coût des sorts.


Edit :

J'ai finalement trouvé un sujet qui en parle, mais je reste assez dubitatif (étant donné que je situe mal en quoi la magie est plus contraignante que les autres branches, si il suffit d'invoquer un trihn depuis une réserve illimitée).


Edit bis : je viens de relire le descriptif des spécialisations invocation et transfert, et je commence à me faire une petite idée des contraintes (mieux vaut avoir un focalisateur dans chaque mains).


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [03/09/2017] à 00:32

Hé hé hé, voilà Vincen, sans compter qu'un magicien peut se faire conjurer les trihns qu'il a autour de lui par un autre magicien… 🙂 Donc, un mago, c'est balèze, mais y'a des contre-parties.


Quand au fait qu'un magicien de haut niveau (10 en MAGIE, ça commence à piquer, forcément), puisse facilement se débarrasser d'une escouade d'humains lambdas, j'ai tendance à dire : heureusement… Pour les personnages de haut niveau, les pNJ de base ne constituent plus une quelconque menace, il faut alors augmenter la taille de l'escouade, avec 20 gars par exemple le magicien aura plus de mal à gérer l'affaire, et on paut aussi taper dans le plus gros calibre, des humais biomodifiés, des créatures diverses, voir de l'élémentaire…

Plus les personnages deviennent puissant, on on se dirige vers l'épique, c'est un peu l'idée du truc…


Attaques d'Âme et d'Esprit posté le [04/09/2017] à 19:36

Mon érudit aillant 4 en art et social, je pourrais facilement acquérir les pouvoirs qui permettent d'attaquer l'âme et l'esprit. Dans un premier temps je me focaliserais sur le trihn d'esprit, en affaiblissant mes victimes tel un shynx avec une "énigmes paralysante" (savoir II) qui serait suivi d'une "humiliation" (social I).


Ou comment terrasser ses ennemis en leur collant une violante migraine à s'en exploser la boîte crânienne.

Ça me fait penser à une stratégie dans magic, où l'on "meule" l'esprit de l'adversaire (symbolisé par son deck de carte) pour le rendre inopérant.


Pages : 1 2 3 4