La Boîte à Esprits

Ce scénario fait suite au scénario du kit d’initiation, il est rapide à jouer (environ 2H) et permet d’immerger les personnages dans un cadre extérieur et sauvage. C’est une première mission
confiée aux personnages qui viennent d’obtenir leur sceau d’itinérance. Charge à eux de prouver leur valeur afin de pouvoir progresser au sein de leurs castes respectives.

Télécharger le scénario : La Boîte à Esprits (1 Mo)

Meneurs de jeu de tous poils, venez lire les reports de parties et partager le votre sur le Forum !

posté par julien le [08/06/2013]


Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

7 commentaires sur “La Boîte à Esprits”

  1. 7. julien a dit :

    Ce n’est pas normal, il ne devrait pas y avoir d’espace vide, il doit vous manquer en effet l’illustration de première page. Avec quel logiciel et sur quelle machine ouvrez-vous ces fichiers ? Merci pour les compliments !)

  2. 6. QaeitLN a dit :

    Bonjour, sur chaque scénario (La Boîte à Esprits, La Cataracte de Matakas, La Pierre d’Âme et Le Dévoreur), il y a à la première page un grand espace vide. Est-ce moi qui reçoit mal le PDF ou manque t-il bien une illustration ? Par ailleurs, super boulot ! Continuez !

  3. 5. julien a dit :

    Le scénario de la Boîte à Esprits a été mis à jour. Quelques corrections mineures, une révision des caractéristiques des protagonistes à la baisse, et une mise en page refaite pour coller au look des autres scénarios Shaan disponibles en téléchargement sur le site. Bon jeu !

  4. 4. julien a dit :

    L’escouade humaine est une escouade de la Grande Famille des Ikanez. Il est précisé sur la dernière page du scénario qu’ils viennent récupérer cette boîte noire qui leur donnera la position d’un de leur vaisseau prototype qui s’est écrasé sans raison connue. Il est assez facile de broder autour de cette histoire pour ouvrir le scénario sur la suite des aventures des joueurs. Personnellement, je m’en suis servi pour faire la liaison avec le Prince-Roche, le scénario qui se trouve dans le Manuel d’itinérance.

    Pour les points d’expérience, libre à chacun de donner ce qu’il veut. Perso, je donne 1 à 3 PXs par séance de jeu, selon la durée et l’intensité, avec du rab lorsque des Objectifs importants sont réalisés. J’ai été volontairement généreux lors de mes parties tests, et même avec des persos bien costauds en fin de campagne, ça reste gérable pour le MJ. Après, tout est question de proportion dans la menace qui est opposée aux personnages. Tant qu’elle leur est équivalente, voir supérieure, ça roule. Et il y a de quoi faire niveau menace à prendre au sérieux dans l’univers de Shaan…

  5. 3. Totoro a dit :

    Si je dois maîtriser ce scénario, je réduirai considérablement le nombre de tests au profit du jeu de rôle. Ensuite j’aurai aimé plus de détails sur l’escouade humaine (sont ils des pro-hommes dieux, des envoyés de grandes familles à la recherche d’autres ressources etc) pouvant ainsi ouvrir sur une piste vers un autre scénario. Enfin, le nombre de points d’expérience trop important par rapport à la durée du scénario, la difficulté. Je soumets de diviser par deux le nombre de points. Il ne faut pas faire progresser trop rapidement les personnages pour éviter que le MJ soit dépasser par les héros, ni trop lentement pour éviter de lasser les joueurs.

  6. 2. igor a dit :

    Le rasage du village a failli se produire lors d’une dernière partie :) (à cause d’un Delhion anti-humain un peu trop zélé) Je préfère laisser au MJ la marge de manœuvre qu’il veut, certains seront plus consensuels, d’autres plus radicaux… Quand à la durée, c’est une durée de jeu au pas de course en enchaînant les scènes sans temps mort, ce qui peut se faire en convention. Quand on a plus de temps, on peut digresser, mais cela reste valable pour n’importe quelle intrigue en fait.

  7. 1. SShed a dit :

    Sympathique le scénario. Je me permets deux remarques:
    – Le scénar est prévu pour durer 2 heures mais pourrait en définitive durer 2 à 3 fois plus si certaines actions étaient résolues plus dans le détail (combat contre les Kaarkanis, libération des Makoombas, voyage dans la foret des songes, …).
    – Pourquoi ne pas faire raser le village des Makoombas par les humains au retour glorieux de nos itinérants? Histoire d’instaurer de la rancoeur chez les persos? Cela aurait d’autant plus d’effet que les personnages ont tissés des liens avec la tribu :-)